Présentation du FICIC

L’art cinématographique est parmi les moyens contemporains les plus puissants qui permet de créer une symbiose dans le monde à travers le divertissement, le plaisir, le désir, la stimulation de l’esprit et la méditation.

En particulier, le cinéma indépendant est un choix inspiré par l’instant présent où la modernisation a été transcendée.

Cet instant présent suscite plusieurs questions concernant les rapports qu’entretiennent les jeunes réalisateurs avec le cinéma et les évolutions technologiques et numériques qui leur permettent désormais d’outrepasser la mentalité traditionnelle incarnée par les moyens de production gigantesques, l’investissement spectaculaire, la mise en scène et la distribution.

L’idée du FICIC s’inscrit dans ce que le philosophe français Gilles Deleuze qualifie de “devenir démocratique d’un peuple à venir” et ce à travers la création d’espaces de résistance par l’art, de formes rhizomes de styles de vie dans une cité cosmopolite telle que Casablanca et la disruption des jougs imposés par l’Autorité sous ses multiples formes: politique, financière, idéologique et autres.

Pourquoi Casablanca?
Le choix de Casablanca est un choix symbolique car cette ville incarne l’icône du modernisme marocain. elle abrite plus de 50 instituts étatiques et privés qui enseignent l’Image, les médias et les arts audiovisuels.
toute cette population de jeunes lauréats de ces branches (et tous les jeunes gens en général) ont besoin d’une tribune, d’une sorte d’Agora où ils peuvent s’exprimer, apprendre et échanger leurs expériences avec les autres aussi bien au Maroc que dans le monde.

Les objectifs du FICIC?
– libérer les jeunes des contraintes liées à la production de leur art, et ce en les aidant à trouver des moyens de productions à la fois peu coûteux et puissants
– Marquer une rupture artistique et professionnelle avec les genres cinématographiques traditionnels et la domination du modèle traditionaliste confiné dans le trio : trame, conte et héros et ce dans le but de donner une chance à un cinéma différent et sténographique , un cinéma expérimental qui surpasse les genres classiques un cinéma de Guérilla en adéquation avec la rapidité du rythme de la vie contemporaine.
Le but ultime étant de promouvoir le pouvoir esthétique du cinéma en le restituant à son origine artistique et la consécration de l’Image à la place du conte et du récit.

Bouton retour en haut de la page